L'élévation

Publié le par Hervé Giacomoni

JC.jpg
L'ascension, le jour où Jésus Christ s’élèva dans le Ciel quarante jours après avoir ressuscité d’entre les morts.
Depuis plus de 2000 ans, les dogmes religieux distillent au peuple le message divin sans qu'aucune remise en question ne soit admise... Et si la route n'était pas la bonne !?!?
Il est vrai que notre mémoire factuelle remonte seulement jusqu'à 20.000 ans. Avant cette époque on l'appelait la période antédiluvienne. 20.000 ans ce n'est pas grand chose par rapport à 15 milliards d'années...Et avant le Big Bang, il y avait quoi? Le savoir est quelque chose de personnel, terriblement personnel et que nulle personne qui détient ce savoir ne peut se permettre de le divulguer aussi facilement. Le savoir est une quête et en aucun cas ne doit être induite ou suggérée.

Dans le numéro 19 de la revue Icarus, paru en 1973 (ça nous rajeunit pas), deux scientifiques de réputation internationale: Francis Crick et Leslie Orgel suggéraient que la vie aurait été apportée sur Terre par un vaisseau spatial venant d'une autre civilisation. Actuellement de nombreux astophysiciens se delmandent si notre système solaire ne recèle pas des vestiges extra-terrestres!
Robert Charroux a écrit "Dans ce cas, notre propre planète conserverait également l'empreinte de ces Maitres du cosmos, venus, il y a des millions d'années, tenter une expérience dont la portée lointaine nous échappe totalement pour l'instant.
Plus de vingt ans de recherches sur les apparitions d'OVNI nous ont conduit à une conclusion: il existe un certain rapport entre ces engins et les traces encore apparantes d'archaïques civilisations. Plusieurs chercheurs on fait abstraction comme on le sait de toute personnalité et se sont engagés sur les sentiers battus d'un labyrinthe dont l'extrémité aboutit sur le néan. Décevant.
Pour notre part, et vous serez d'accord avec moi, nous préférons timidement offrir notre dos aux volées de bois vert que nous décochent sans compter de doctes érudits, plutôt que de nous prostituer à une vérité douteuse qui ne nous satisfait pas. Beaucoup l'on compris, c'est dans l'étude des textes des anciennes religions et dans les archives de la Tradition, que vous pourrez espérer découvrir la mission que poursuivent ici bas des pilotes d'engins spatiaux originaires d'un autre espace.
Tout au long des siècles, des initiés ont détenu la clef de cette fantastique énigme. Leur oeuvre et leurs écrits sont des fils d'Ariane qu'il vous faut usivre, afin que vous puissiez dire un jour : Nous avons compris
."

Charles Rostaing a écrit: La toponymie se propose de rechercher la signification et l'origine des noms de lieux et aussi d'étudier leurs transformations. Cette science trouve en France un champ d'activité particulièrement étendu, notre pays ayant été le point de rencontre de nombreuses populations, le creuset où se sont fondus et amalgamés les peuples les plus divers. Et pour cause.
Si je vous apprenais que l'abbé René Mattei, D'Ajaccio, que pour lui il ne fait aucun doute que les Corses sont les derniers descendants des Atlantes. Les sujets du roi de Poseïdon avaient fait de l'ile de beauté une plaque commerciale tournante en Méditerranée. De multiples comptoirs jalonnaient les côtes est et ouest.
Lors du cataclysme qui provoqua la disparition de cette civilisation, les colons qui se trouvaient loin de leur patrie restèrent en Corse et y firent souche. Les Guanches des iles Canaries, les Basques et les Bretons appartiendraient également à la civlisation de nos ancètres... 

Le bien et le mal ?

Dans l'excellent livre de Guy Tarade Les Chroniques des Mondes Parallèles un texte est particuliérement intérêssant:
"Il  y a sept millions d’années, se produisit la chute de la quatrième hiérarchie. Ces consciences microcosmiques intégrées au macrocosme étaient arrivées à un très haut stade d’évolution cosmique. Dans leur chute dans les plans microcosmiques, elles devinrent Androgynes de la Ténèbre, des forces négatives de l’ombre de toute chose. Elles furent  vaincues dans leur affrontement contre « les fils de la Lumière ». C’est alors que le chaos descendit sur Terre. Les forces de l’Ombre le dominèrent. Il ne faut pas associer la Ténèbre (les forces de l’Ombre) à la définition et à la connaissance du Mal de notre époque. En ces temps là, la Ténèbre était une connaissance prodigieuse des forces négatives. Rappelez-vous que le cosmos est composé de 97% de matière noire. Les êtres qui appartenaient à cette race étaient grands, c’étaient des géants. Leur taille moyenne était de trois mètres, leur peau était légèrement bistrée, ils avaient la beauté de l’Ombre. Ils étaient nyctalopes et vivaient dans des demeures souterraines. Obéissant aux lois de l’Ombre, ils pratiquaient les sept initiations de la grande Ténèbre à partir de la transformation des quatre principes de l’Enfant de la Ténèbre, de l’Adolescent de la Ténèbre, de l’adulte et du vieillard de la Ténèbre. Chaque principe était un niveau de conscience.
Ces hommes ne sortaient que la nuit. Le jour, leur corps entrait en léthargie pour le repos. Ce n’était pas une règle absolue, mais le jour était néfaste pour eux. A cette époque, la planète avait une autre position dans l’espace, elle se trouvait entourée de brumes épaisses et de gaz très denses qui lui conféraient une « aura » de protection contre les radiations cosmiques destructrices. Les spécialistes de l’ufologie pourraient tirer des données précieuses de ces révélations. En effet, les faits prouvent que presque tous les atterrissages d’OVNI et de débarquement de pilotes de l’espace ont lieu entre le moment où le soleil se couche et celui où il se lève.
Les Fils de la Lumière, persécutés par les Fils de la Ténèbre, se réfugièrent sur un petit continent du Pacifique Sud, disparu de nos jours. Après une longue époque de luttes, de souffrances et d’esclavage, apparurent des étrangers originaires d’une autre planète. Doués de pouvoirs psychiques importants, ces extra-terrestres sont les grands prophètes de l’histoire religieuse du monde.
Dans ces temps extraordinaires, les êtres détenaient des facultés étonnantes. Ils étaient les médiums de la masse.
Aujourd’hui, les auteurs de science-fiction et de récits fantastiques nous apportent inconsciemment des aventures vécues pour la plupart il y a des milliers de siècles grâce à leur imagination qui puise dans les déchets des vieux égrégores justement.
La dernière grande entité de race que l’on adora, vénéra jusqu’à la démence, descendit massivement sur notre planète 80 000 ans avant notre ère pour retrouver les pionniers présents depuis plus de 200.000 ans. Elle régna  d’un bout à l’autre de la Terre, son raffinement et son intelligence agissaient comme des aimants. Son nom fut proclamé d’un bout à l’autre du globe, Les Atlantes. Avec lui, vint le culte individualisé.
Cette entité de race se perpétua pendant de longues générations. Ses initiés se partagèrent la Terre. C’est de ces temps lointains que nous viennent les titres de roi et d’empereur.
Avec l’apparition des cultes, vint le Mal et son opposé, le Bien, au niveau des instincts, des désirs, des qualités-défauts, des vices-vertus. Entre temps, les races primitives en évolution commencèrent à se civiliser. Ce furent elles qui prirent la relève, ç’est à dire Nous !
Des cataclysmes importants ravagèrent la Terre, engloutissant des continents entiers. Mais le culte était né, les races s’y adonnèrent. Il faut bien différencier ces humanités anciennes avec celle d’aujourd’hui, ayant suivi une autre évolution, mais ayant eu des contacts pour le culte.
Quand on parle de « chute », ce terme s’adresse aux survivants de ces vieilles races et non pas aux hommes de notre temps. Des entités comme Lucifer, Satan, Belzébuth proviennent de ces vieilles civilisations. On n’a pas encore réussi à détruire leur légende extraordinaire qui mérite, en dépit des jugements personnels, le respect, car en eux s’exprima un autre verbe, celui des desseins insondables de l’INFINI
…"

Où en sommes-nous aujourd'hui dans nos investigations sur les doctrines religieuses de ce qui nous paraît désuet ou édulcoré parce que l'homme s'est détourné de la vraie fausse vérité. Notre civilisation moderne, et précisément occidentale étend son hégémonie politico-économique dans le but de conquérir...physiquement, et le spirituel dans tout ça? Et bien il y trouverait un écho en la personne de notre nouveau président de la république, il parle de spirituel, d'ascète, d'ouverture d'esprit et de retranchement sur soi-même pour trouver des réponses...Intéressant. G W Bush lui aussi, mais dans un autre genre, plus tourné vers la guerre de religion  si l'on en croit la forte influence de l'Amérique sur le golf persique, et si le sang de jésus était du pétrole. L'ésotérisme, l'occultisme et le spiritisme ont toujours été des éléments forts dans la vie des dirigeants, même si encore de nos jours cela reste particulièrement confidentiel...sauf peut-être une ouverture qui ne serait pas inutile à la prise de conscience cosmique qui pourrait alors servir d'élévation spirituelle pour chacun d'entre nous. L'imagination est sans limites, seul l'esprit est capable de voyager sans rencontrer le moindre obstacle. 

Eli, Eli, lamma sabacthani

Publié dans phase

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Upakarin 29/05/2007 10:07

Le passage parlant de l'étude des textes des anciennes religions ( gnostisme par exemple) ou des archives traditionnels est assuréement une clef d'évolution pour certain. je le constate actuellement perosnnellement avec un certain nombre de vieux livre ou grimoire qui surgissent et qui m'apporte de nouvelle vision.D'ailleur certain de ces livres apparaissent actuellement aux grands jours comme ceux de nag Hammadi...

Hervé Giacomoni 29/05/2007 17:42


Ami lecteur,

Il est vrai que bien souvent on retrouve une signification différente lors d'une lecture d'un texte ancien ou plus récent. L'ouverture d'esprit notamment y est pour quelque chose. D'où l'importance
de ressortir certains passages qui prennent une dimension différente, voire une bonne compréhension, même si la façon de s'exprimer est plus complexe d'un millénaire à un autre. Notre
civilisation évolue, notre esprit aussi...." Et pour ceux qui prêtent une oreille attentive, sauront découvrir des bruits insolites"

Bien amicalement.