Crop Circles

Publié le par Hervé Giacomoni

 

cropcir1.jpg 

Les messages du cosmos, c’est peut-être ainsi qu’il faudrait les interpréter. Les crop circles ont une histoire bien plus subtile que celles que l’on veut bien nous présenter, farfelus ingénieux, extra-terrestres, tout est prétexte pour trouver une explication rationnelle. Mais voilà, aujourd'hui nous savons que la réalisation de ces schémas est particulièrement technique et qu’il faudrait une flopée d’individus pour réaliser des fractals complexes et en un temps incroyablement rapide. Mais le plus étonnant est qu’il n’y a aucune trace au sol, de pas, de véhicule ou de tout autre engin dans le périmètre qui pourrait trahir une présence humaine ou mécanique.

Alors qu’elle en serait l’origine ? remontons en arrière, 300 avant J.C., au Pérou. Les fameux Nazca, ces traces géométriques (géoglyphes) extraordinaires visibles depuis l’équateur jusqu’au-delà des tropiques, c'est-à-dire de Guayaquil à Santiago, tout le long de la Cordillère des Andes. Les « pistas » nom d’origine hispanique pour désigner ces traces géométriques, certaines longues de 1 à 3 kilomètres, dont la plupart sont disposées sur le flanc d’un relief et perpendiculairement à la pente, ce qui écarte là l’hypothèse de traces laissées par un éventuel glacier qui aurait zigzagué en effectuant des changements d’angles de 10, 45, 90 à 180°. 
sabre.jpgNazca-2km.jpg

Robert Charroux nous dit : « Dans un premier temps, la première idée qui vient à l’esprit est le sentiment qu’il pourrait s’agir d’un aéroport du type Orly mais en plus vaste où l’on aurait construit des pistes pour les gros, moyens et petits avions, et tout ça avec un savoir-faire impeccable, tiré au cordeau, parfaitement triangulaire ou rectangulaire. Ces hommes sont des mathématiciens éclairés, possédant au plus haut degré la géométrie, les angles, les chiffres et des réalisateurs de talent, capables de s’aventurer techniquement dans des complications, des labyrinthes… ». Mais ce n’est pas tout, outre le fait qu’il existe des dessins d’animaux, d’oiseaux, de fruits etc., certains tracés sont plus curieux, ils ressemblent à des schémas de machines sophistiquées que même encore aujourd'hui nous ne pouvons pas construire. D’autres schémas ressemblent à des condensateurs, des accélérateurs de particules… Depuis cette découverte troublante, les autorités mondiales ont voulu rationaliser ces manifestations en donnant des origines farfelues, soit.

Revenons à nos Crop Circles, qui sont apparus « officiellement » depuis le début des années 80 au sud de l’Angleterre.  En réalité, des observations remontent au 17 et 18éme siècle et peut-être même avant, puisqu’il n’y a pas de traces écrites…sauf sur certains vestiges de l’Antiquité, notamment sur des tablettes, vases, et apparaissant sur des peintures rupestres. Ces informations nous précisent des formes dans les champs cultures ou prairies vues des hauteurs des collines.

Ce qu’il y a de plus étonnant est cet étrange rapprochement de « pistas » avec des traînées brillantes, longues de 2400 Km pour une largeur de 8 à 16 Km, observé sur la surface de la Lune. Ces traînées partent généralement du bord des criques de notre satellite et franchissent, sans dévier, les vallées, les pics, les plaines, les crevasses. Elles s’élèvent de la même façon le long des montagnes abruptes.

En allant plus loin, des formes identiques sont observées en 1976 sur mars. N’hésitez pas à vous rendre du reste sur l’excellent site de Fred www.artivision.fr , où vous serez surpris par cette similitude géométrique.

Hasard me direz-vous ? Non, pas vraiment, notre civilisation n’est pas encore concernée? C’est qu’elle a d’autres choses à se préoccuper malheureusement. Pourtant depuis le début des années 80, on essaye de nous ouvrir à nouveau les yeux et notre conscience pour peut être cette fois-ci en comprendre le message. L’apparition officielle des Crop Circles dans le sud de l’Angletterre, aux Etats-Unis, en Australie, Russie, Amérique du sud et en Europe, etc. Les formes sont très élaborées, tellement élaborées que les scientifiques se sont penchés sur la question en faisant le tri avec les plaisantins. Ces Crop Circles représentent des condensateurs, générateurs, cyclotrons, magnétron et même une machine capable de transformer les électrons en hydrogène. 
crop-circle-maya.jpgwaylands.jpg

La sémantique de la création apparaît à nouveau sur notre planète et ce n’est pas un canular apparemment, jugez par vous-même en allant sur le site de photovni http://photovni.free.fr/cropcircles1/crop.htm un document très bien conçu vous permet d’en comprendre le mécanisme. Sachez que la plupart de ces schémas sont aussi visibles sur mars et sur Ganymède le plus gros satellite de Jupiter avec les mêmes étranges similitudes. 

Etrange, comme s’ils insistaient à nous faire prendre conscience d’une autre réalité. Le recoupement de ces différentes informations ne prouve-il pas que, une ancienne civilisation évoluée existait sur Terre et dans l’univers, la bibliothèque des atlantes prendrait ici tout son sens, une bibliothèque qui nous donnerait la solution pour éviter un second cataclysme en apprenant à vivre en harmonie avec la nature en utilisant l’énergie cosmique illimitée mise à disposition. Ce n’est qu’une question de point de vue pour celui où celle qui est persuadée que la vie ne se résume pas à une seule existence, mais bien d’autres encore. Ce qui nous permet de penser que « après moi le déluge » ne doit pas être un comportement à prendre à la légère ne serait-ce que par respect pour nos descendants et l’avenir de l’humanité qui emmène dans son sillage une fabuleuse histoire pleine de rebondissement et d’espoir….à condition bien entendu de s’y pencher quelques instants, de notre vie, et de transmettre.

 

 

 

Vous êtes conscients à l'heure qu'il est, que j'affirme qu'une civilisation ET avancée fait de son mieux pour essayer de nous expliquer que nous devons utiliser des magnétrons pour créer des micro-ondes qui feront que les molécules d'eau se diviseront en hydrogène et en oxygène. Qui, à leur tour se combineront avec une force explosive et se réverbéreront contre un quartz piézoélectrique dont les émissions électriques alimenteront le magnétron. Ceci entretenant ce processus.
Le dispositif résultant produira une énergie thermique et une énergie électrique.

Mais chercher à expliquer tout cela à une société moins avancée, dont la méthode essentielle de communication est incroyablement différente, s'avère être extrêmement difficile. Aucun dessin ne peut transmettre ce processus complet. C'est tout simplement trop compliqué. Soyons logiques. Que feriez-vous si vous étiez à leur place ? – Présenteriez-vous cette information par étapes en espérant qu'ils arrivent à comprendre ?

Tom Sutter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article