2012

Publié le par Hervé Giacomoni


2012

 

Si vous cherchez des informations sur la toile concernant ce fameux 21 décembre 2012, vous risquez de tomber sur des éléments qui ressemblent plus à un amalgame hétéroclite dans lequel on retrouve ci et là des prédictions réveillant les vieilles peurs ancestrales dont le caractère fantasque peut faire sourire. Et qu’il faut être particulièrement bien informé sur les différentes hypothèses présentées qui sont souvent issues d’esprits farfelus. Et malgré le coté sensationnel que représente cette date, n’oublions pas que nos grandes puissances ont souvent eut recours à la dissimulation, pour ne pas dire la manipulation.

« Depuis la nuit des temps, les grands Rois ont toujours voulu conserver le savoir divin dans l’espoir d’accéder à l’immortalité, et que leurs noms soient gravés dans la pierre pour l’éternité. »

Je vous propose de remonter dans le passé avant d’aborder la question de 2012 et d’y effectuer un inventaire de ce qui nous attend véritablement.

La grande supercherie a commencé il y a 2000 ans. Comme chacun le sait, Jésus Christ n’a jamais écrit la bible (le nouveau testament) et précisément les évangiles rédigés pendant la période dite « apocryphe ». Et là a commencé le règne avilissant d’un dogme puissant ecclésiastique qui donna lieu à la plus grande manipulation de notre civilisation « chrétienne et occidentale », en transformant les paroles du Divin dans le seul but  de nous plonger dans une sorte de monde fait de peurs et de châtiments. A l’évidence, un être humain qui se retrouve dans le noir, ne pouvant librement s’exprimer et s’enrichir spirituellement et intellectuellement,  c’est le priver de son libre arbitre…il devient alors esclave d’une doctrine.

Inutile de revenir sur la période de l’inquisition, où il fallut évangéliser à tout prix et éliminer ceux et celles qui bravaient l’interdit tout simplement parce qu’ils entrevoyaient la lumière et osaient exprimer leurs points de vues…Ou les guerres de religions, puis les différentes révolutions du peuple. Tout cela pour servir le même et unique objectif de conquête sans se soucier et encore moins respecter les paroles de paix et d’amour des différents prophètes, qu’ils soient chrétiens, musulmans etc…

Puis le progrès n’a fait qu’empirer les choses, en passant pas le mauvais usage des découvertes technologiques, de ses drames et autres génocides. L’ensemble bien entendu dissimulé et manipulé. Ils cachent la vérité à l’humanité, la raison est simple et souvent évoquée sur certains sites Internet pragmatiques et objectifs. Nous savons tous que des guerres sont montées de toute pièce pour servir un objectif pour le moins discutable, et qui est souvent l’initiateur d’un plan de sauvetage d’une économie en berne ou d’une situation majeure explosive. C’est ce qui s’est passé pour la guerre du Viêt-Nam, il fallût sauver l’industrie de l’armement qui allait sombrer à cette époque et faire des dizaines de milliers de chômeurs. Cela s’est traduit par des millions de victimes, morts, blessés, traumatisés etc...

La guerre du Golfe, encore un exemple de la folie des grands, parce que les Etats-Unis voulaient à tout prix installer leur hégémonie sur la terre sainte de l’Islam pour contrôler la région et son pétrole. A cette époque, l’intelligentsia savait que le Koweït puisait le pétrole sur le territoire Irakien, forage en diagonal dont la technologie était française. Et lorsque Saddam Hussein menaçait d’envahir le Koweït, les américains dirent que ce n’était pas leur problème…mais qu’en réalité, le fait que l’armée Irakienne envahisse le Koweït, était l’opportunité que les américains ne devait surtout pas laisser passer pour venir protéger l’Arabie Saoudite et s’engouffrer sur ce boulevard qui s’offrait à eux. Puis ce fut l’énorme mensonge de l’existence d’armes de destruction massive détenues par L’Irak…rien de tout cela était vrai.

Le mensonge est légion chez les occidentaux et les pays puissants. Regardez ce jour du 11 septembre 2001, et tout ce qui circule sur cette incroyable catastrophe, pour la plupart des informations certainement vraies.

L’information circule, mais uniquement ce qui est filtré. C’est le cas Tchernobyl où tout le monde, dans le milieu scientifique, savait.

Puis en 1946 l’affaire Roswell, où tous les protagonistes sont revenus sur leurs dépositions. Il y a suffisamment d’infos sur ce sujet pour ne pas y revenir.

Mais l’affaire la plus incroyable de la manipulation et du pouvoir des grandes nations, c’est Apollo 11. Certains disent qu’ils n’ont jamais mis les pieds sur la Lune. Pourtant si !! Et le plus incroyable vit le jour sous couvert du gouvernement américain et bien entendu de la NASA. A cette époque c’était la guerre froide, et la course à la Lune était un conflit ouvert entre les USA et le bloc communiste. Aucun échec n’était acceptable et la réussite était la seule issue, pour réparer l’affront de l’URSS quand Youri Gagarine est devenu le premier satellite humain.

Le programme Apollo 11, le plus ambitieux de notre civilisation connue, devait répondre à une course technologique effrénée, ce qui engendra une incroyable mise en œuvre des différentes solutions disponibles et qu’ils ne devaient pas lésiner, ni sur les moyens financiers, ni techniques, avec pour seuls ennemis le temps et le fameux delta inconnu qui concerne le facteur humain et la complication technique.

Les images prisent à cette époque sur la Lune défrayent encore aujourd’hui la chronique (site de Fred Idylle). Des indices vérifiés par des spécialistes, confirment que la grande majorité des prises de vues ont été effectuées dans un studio Hollywoodien et en partie dans le désert de Mojave. Jamais la NASA  n’a donnée à ce jour une explication, qui se traduit par un black-out total et une tentative de déstabilisation.

Mais si on y regarde de plus prés, la NASA aurait oublié un élément fondamental lié à la conservation des bandes magnétiques lors d’un tournage de film, le rayonnement gamma ou magnétique. Tout le monde sait (surtout les professionnels) qu’il faut absolument éviter d’approcher une cassette VHS vers un puissant aimant de type haut parleur, au risque que la bande redevienne vierge et perde ses précieuses images. Si les images des précédentes missions Apollo sont bien réelles, elles ont été réalisées à une altitude où la ceinture de Van Halen protégeait encore l’équipage, le matériel et la caméra qui était conçue à l’époque pour résister au rayonnements cosmiques.

Mais pour la mission lunaire, c’était tout autre chose. Le blindage des différentes caméras n’avait pas, selon certaines sources, été remis au goût du jour, proportionnellement au bombardement de particules dangereuses. C’est alors qu’au retour de la mission, et lors du développement des caméras et appareils photos, que l’incroyable se produisit…Rien !?!? il n’y avait rien d’exploitable, hormis un brouillard électronique. Rien de montrable, à part la retransmission effectuée par voie hertzienne de la Lune à la Terre. Et ce fût la panique générale. Comment allaient ils annoncer cela au monde, et devenir la risée de la communauté scientifique surtout du coté soviétique.

Le reste vous l’imaginez, c'est la mise en place en catastrophe de la reconstitution de la mission sur la Lune, et bien entendu dans la précipitation, les terribles fautes commises d’anachronismes et d’erreurs techniques. Vous imaginez bien que, grâce à ce subterfuge, une industrie a sauvé sa peau ainsi qu’un pays tout entier. Ce que sait faire l’homme depuis la nuit des temps, le mensonge devint son arme favorite et terriblement efficace dans la manipulation planétaire.

Tout est question de communication et de divulgation de l’information, qui, dans certain cas peut servir ou desservir un dogme en particulier. Tout ce qui a pu concerner la venue de nos visiteurs sur notre planète, là pourtant où des traces subsistent, dont l’information n’a jamais été communiqué; qu’il s’agisse des pierres d’Ica (article en préparation), du caractère particulier des « pistas » de la Nazca, des traces d’infrastructures sur Mars ou sur la Lune (site Artivision), des peintures rupestres et autres dessins gravés montrant des hommes équipés de scaphandres…bref, tant de choses qui auraient pu nous aider à vivre dans un esprit culturel évolutif, que ce soit spirituellement et technologiquement , dans le seul but d’atteindre le degré de connaissance de cette civilisation supérieure venue nous laisser des messages et en quelque sorte le plan pour mener à bien notre évolution.

Si aujourd’hui nous commençons avec énormément de retard à comprendre le message légué, nous pouvons dire que notre civilisation a perdu plus de 1500 années, après la visite du Christ, plongée dans l’obscurantisme à tout craindre de part ce génocide culturel voulu et provoqué, qui permirent  à cette organisation pernicieuse de ralentir gravement notre accession vers un développement spirituel, pour être enfin prêt à comprendre ce qui risque de nous arriver bientôt…la fin des temps, la fin du calendrier maya qui explique qu’une aire nouvelle est en passe de recommencer. Un peu à la façon d’une diligence qui se trouve poursuivie par un troupeau de bisons furieux, et que cette dernière, arrêtée au bord d’un précipice se demande comment faire pour passer de l’autre coté et franchir une distance de 2 kilomètres sans s’écraser au sol. La métaphore est intéressante, surtout que notre diligence n’est autre que notre planète.

 

 

Cette une histoire, qui m’a été racontée par mon père dans ma plus tendre enfance,  qui avait éveillé en moi un terrible effroi sans vraiment comprendre sa véritable signification. Il lût, dans une revue scientifique de l’époque, que des géologues avaient découvert des traces de sédiments marins dans les Alpes, puis dans la chaîne Himalayenne. Si l’on remonte au crétacé, des traces de sédiments existent bien dans les différentes nappes, mais nous savons que lors de la formation des chaînes montagneuses et de la tectonique des plaques, la mer était en lieu et place de l’actuel massif Alpin.

Cette présence de sédiments marins créèrent une certaine confusion dans l’esprit des scientifiques, car cette dernière avait une épaisseur très fine et la datation remonterait seulement à moins de 25000 ans.

La période antédiluvienne remontrait selon certaines sources entre 50 à 250 000 ans. Même si l’on parle d’un déluge, il est fort peu probable que des coquillages,  ou autres résidus d’animaux aquatiques fossilisés soient charriés par les nuages, voire une tornade, et qu’il paraît irréaliste d'imaginer cette capacité de franchir des milliers de kilomètres et de monter à plus de 7000 mètres d’altitude pour y déverser l’exotique amalgame.

On parle depuis quelques années de ce phénomène d’inversion des pôles, alors noyau ou changement d’axe de rotation de la Terre ? Et comment un océan pourrait submerger le massif Himalayen comme montré dans le teaser du film 2012. A l’école nous avons tous appris le principe de l’inertie et de l’énergie cinétique. Et puis la bassine d’eau en est un exemple très simple, en la remplissant à moitié, puis en marchant d’un pas soutenu, le porteur décide de s’arrêter subitement en essayant de maintenir la bassine horizontalement…le liquide déborde vers l’avant ce qui est une évidence. Nous faisons cela à l’échelle de la planète et des océans, dont la vitesse de rotation est équivalente à la Terre, soit 1700 Km/h, les milliards de m² d’eau iront toucher les cimes des plus hautes montagnes. Voici peut être l’élément qui nous permet aujourd’hui de comprendre la présence de sédiments marins dans les Alpes et en Himalaya.

 

Concernant l’alignement des planètes, nous savons que l’attraction des astres a une incidence sur son voisinage, le sujet a déjà été évoqué. La majorité des planètes de notre système solaire dégage un champ magnétique plus ou moins fort qui là aussi influence le mécanisme des trajectoires orbitales et son attractivité.

Une expérience simple à mettre en place qui consiste à faire tourner une boule d’acier polarisée au bout d’un fil. Vous approchez à distance suffisante trois boules identiques de chaque coté, équidistantes, dont la rotation peut être inverse, selon le même alignement de part et d’autre. En ne traînant pas sur le principe de la conjonction, la boule du centre ralentit sa rotation, puis se fixe et repart dans l’autre sens une fois l’attractivité annulée par les autres sphères. Au vu du résultat, l’application fait frémir. Pendant ce processus, si nous l’appliquons à l’échelle de notre système solaire, la planète se trouvant au centre de l’alignement, subira de plein fouet le phénomène. Vous mettez au centre le soleil dans ce schéma et vous avez ici l’apologie d’un cataclysme annoncé. Pour le vérifier, il suffit de s’équiper d’un logiciel de type planétarium (stellarium) et de programmer la date du 21 décembre 2012. Vous verrez qu’il n’y a pas grand chose de phénoménal concernant l’alignement des planètes du point de vue elliptique et que cet alignement parfait ne coïncide pas avec certaines prédictions. Donc pas la peine de vraiment s’inquiéter me direz vous, et bien c’est là que l’erreur ne doit pas être commise et que l’orbite de chaque planète de notre système solaire subit une évolution depuis plusieurs années, ce qui oblige nos astronomes à recalculer et modifier les prévisions de la mécanique céleste.

En regardant cette vidéo, on peut se rendre compte que ces inversions de pôles modifient l’axe écliptique de la planète, donc une influence sur sa vitesse de rotation orbitale autour du soleil. Ce dernier présente bon nombre d’anomalies depuis une vingtaine d’années, en multipliant ses éruptions dont plusieurs taches noires se modifient régulièrement et prennent de l’ampleur. Alors, si les scientifiques s’arrachent les cheveux pour échafauder les différentes hypothèses concernant le recalcule du positionnement des planètes de notre système solaire, cette vieille phobie de l’alignement parfait, ressurgit plus que jamais, et aucun planétarium disponible sur le net ne pourra corriger ces fluctuations, hormis les professionnels.

A présent, force est de constater que les médias donnent plus souvent la parole aux érudits de l’annonce de la fin du monde, pour les plus sérieux, fin du monde causée par le réchauffement de la Terre, qui souvenez vous il y a 20 ans l’académie des sciences ne prenait pas vraiment au sérieux  cette histoire tout en la rendant probable. Et puis les OVNI, à cette époque rien n’était pris au sérieux, et il y a encore quelques mois c’était un sujet tabou. Depuis peu, il n’est plus question de vérifier leur existence,  mais ce qui révolutionne le comportement de ces scientifiques est maintenant et ouvertement  de savoir comment les accueillir. Puis par extension, comment présenter la chose à la civilisation. C’est un bond en avant extraordinaire qui ouvre des champs d’applications sans limites. Et gare aux faux prophètes de tout poils qui annoncent l’arrivée du messie qui va sauver la civilisation.

En recherchant les faits, et rien que les faits, nous sommes bombardés d’informations visant à nous permettre de nous élever spirituellement parlant et nous préparer aux changements. On pense ici aux  Crops circles qui doivent réveiller notre mémoire pour nous préparer, et à cette subtile programmation ( sphénoïde) présente dans chaque individu. Outre la sélection naturelle, ceux qui n’ont pas pu se développer (échec de notre civilisation moderne et du message qui n’a jamais été appliqué) resteront en attendant d’être carbonisés, ou alors seront transférés sur une autre planète par nos hypothétiques amis E.T. dont nous préparons l’arrivée. Pour conclure, depuis le temps que nous sommes manipulés par ces organisations occultes ou non, il serait temps de lever le voile et comprendre ce qui nous attend. La liste d’inscription pour les cours de rattrapage risque d’être bien longue. Et comme il est exclu de dire à la civilisation « qu’on vous a caché tout ça depuis longtemps pour éviter une panique générale » l’essentiel est de ne pas finir en saucisse grillée. Wait and See.

En tout cas préparons dors et déjà la réunion du 28 juillet 2009.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article