Morts mystérieuses d'animaux - L' Apocalypse ?

Publié le par Hervé Giacomoni

Depuis le début de cette année, nous constatons des phénomènes plutôt inquiétants. Des poissons meurent par millions dans différents endroits du globe. C'est aussi le cas d'oiseaux, de vaches et d'autres mammifères. L'hécatombe ne fait que s'amplifier alors que les médias sont très frileux à diffuser cette info.

Oui l'information est principalement entretenue par ce phénomène anxiogène qu'est la révolte du monde arabe, la crise économique, les affaires politiques, mais pas grand chose sur les bouleversements que subissent la planète et ses habitants.

Devant une telle situation de bourrage de crâne, je vous invite à lire ce qui suit concernant le principe de la grenouille chauffée d'Olivier Clerc :

 

"Imaginez une marmite remplie d'eau froide dans laquelle nage tranquillement
une grenouille.
- Le feu est allumé sous la marmite, l'eau chauffe doucement.

Elle est bientôt tiède.
- La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à nager.
- La température continue à grimper.
L'eau est maintenant chaude.
C'est un peu plus que n'apprécie la grenouille, ça la fatigue un peu, mais
elle ne s'affole pas pour autant.
- L'eau est cette fois vraiment chaude.
La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s'est affaiblie,
alors elle supporte et ne fait rien.

- La température continue à monter jusqu'au moment où la grenouille va tout
simplement finir par cuire et mourir.

- Si la même grenouille avait été plongée directement dans l'eau à 50°, elle
aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l'aurait éjectée
aussitôt de la marmite.

Cette expérience montre que, lorsqu'un changement s'effectue d'une manière
suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du
temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte .

- Si nous regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques
décennies, nous subissons une lente dérive à laquelle nous nous habituons.

Des tas de choses qui nous auraient horrifiés il y a 20, 30 ou 40 ans, ont
été peu à peu banalisées, édulcorées, et nous dérangent mollement à ce jour,
ou laissent carrément indifférents la plupart des gens.

AU NOM DU PROGRÈS et de la science, les pires atteintes aux libertés
individuelles, à la dignité du vivant, à l'intégrité de la nature, à la
beauté et au bonheur de vivre, s'effectuent lentement et inexorablement avec
la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies.

Les noirs tableaux annoncés pour l'avenir, au lieu de susciter des réactions
et des mesures préventives, ne font que préparer psychologiquement le peuple
à accepter des conditions de vie décadentes, voire DRAMATIQUES.

Le GAVAGE PERMANENT d'informations de la part des médias sature les cerveaux qui n'arrivent plus à faire la part des choses...

Lorsque j'ai annoncé ces choses pour la première fois, c'était pour demain.

Là, C'EST POUR AUJOURD'HUI.
Alors si vous n'êtes pas, comme la grenouille, déjà à moitié cuits, donnez
le coup de patte salutaire avant qu'il ne soit trop tard."

 

Après cet exemple éloquent, force est de constater que notre civilisation occidentale s'approche inéxorablement du point d'ébullition.

Pour revenir à notre hécatombe, plusieurs hypothèses circulent. Cette vidéo très bien faite vous apportera l'essentiel du phénomène:

 

 

 

 

 

 

 

HAARP, phénomènes magnétiques, essais génétiques? La spéculation va bon train.

J'ai remarqué en début de cette semaine de février le retour des grues cendrées. Elles remontent de bonne heure je trouve. La lumière de notre soleil est plus vive que d'habitude, quand on le voit, et les scientifiques le prouvent; Les UV et la lumière visible affichent des variations hors norme. Dans un précédent article "Echouage des baleines" je parlais déjà des perturbations liées aux modifications magnétiques. Elles prennent de l'ampleur et ont un impact évident sur l'humain et son psychisme, l'actualité nous le confirme et les dires du Dr Boers semblent confirmer ce phénomène.

Selon l'Apocalypse de St-Jean, il est question de la disparition massive d'espèces animales avant de toucher l'Homme. Nostradamus parlait aussi de l'anéantissement d'animaux. Il parle de Mabus;

 

"Mabus puis tôt alors mourra, viendra, de gens & bêtes une horrible défaite,

Puis tout à coup la vengeance on verra,

Cent, main, soif, faim, quand courra la comète".

 

Mabus recèle peut être la vérité, il n'a pas encore été identifié à ma connaissance. Les animaux disparaissent dans des circonstances inexpliquées. Suivront les hommes. Cette défaite serait-elle provoquée par un type d'arme nucléaire? L'arrivée d'une météorite provoquerait les mêmes effets. Les cent mains évoqueraient des camps de réfugiés qui fleuriront de part le monde avec son cortège de famine et de maladies... Tiens ça fait penser à l'Australie et les tourments qu'elle subie. Puis les futures catastrophes à venir selon le Webbot.

Le champ magnétique est en train de changer, en ce moment les routes aériennes sont modifiées, et le volcan islandais était une excellente excuse pour revoir les couloirs aériens. Le volcan crache toujours ses cendres, et nous pouvons encore en retrouver sur nos véhicules après une pluie ou la rosée.

L'hécatombe ce ces animaux représentent une première dans notre civilisation moderne, elle a pourtant été évoquée dans certaines reliques datant de plusieurs milliers d'années avant J.C. , il en va de même pour les précipitations et les neiges abondantes.

 

Mais au fait, cette comète, peut-être s'agirait-il de notre soleil,  un vent solaire exceptionnel? Ou du passage de cette chère Nibiru, qui reste encore très hypothétique, ou alors nous ne voyons que ce qui nous est encore capable de voir, et que les médias mondiaux s'évertuent à nous cacher. La théorie du complot prendrait ici tout son sens.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article